Midi Libre – 3 Décembre 2017

Aigues-Mortes : « Une ambiance personnalisée »

Aigues-Mortes : "Une ambiance personnalisée"

Avec « Les Petites rues d’Aigues-Mortes », Nathalie Ravyts veut mobiliser les boutiques ouvertes toute l’année.

Nathalie Ravyts, qui tient L’Episerie de maman, boulevard Gambetta, est l’initiatrice du regroupement  » Les Petites Rues d’Aigues-Mortes « . Une dizaine de magasins adhèrent déjà au concept. Elle explique sa démarche.

Pourquoi avez-vous pris l’initiative de regrouper des commerces ?

À Aigues-Mortes nous constatons deux types d’activités commerciales, saisonnières et à l’année. Nous sommes des artisans, des créateurs, des restaurateurs, des hôteliers ou des producteurs locaux passionnés par nos métiers avec l’obsession de la qualité de notre offre. Nous nous sommes regroupés pour promouvoir nos produits et nos services et aussi parce qu’une ville touristique n’est pas seulement tournée vers les vacanciers mais vers tous les habitants et toute l’année.

Quels sont les critères qui vous rassemblent ?

Outre le fait d’être ouverts tout au long de l’année, nous nous attachons à rendre nos établissements accueillants et à développer une ambiance personnalisée loin de tout stéréotype impersonnel. Nous changeons nos décorations, créons des atmosphères chaleureuses et authentiques. Il faut que la clientèle se sente bien, qu’elle trouve la petite touche d’originalité de chacun en privilégiant l’accueil et la qualité made in France.

Avez-vous des projets en commun ?

Pour les fêtes, chacune de nos boutiques va redoubler d’efforts dans la décoration. Nous souhaitons créer au moins deux évènements marquants, au printemps et l’hiver, pour fédérer nos énergies et faire vivre la cité en partageant nos savoir-faire de créateurs et de producteurs de la région. Pour l’instant nous sommes une dizaine avec la même volonté de respecter les critères de qualité et d’authenticité. « Les Petites rues d’Aigues-Mortes » ne demandent qu’à se multiplier, pourvu que les établissements qui souhaitent nous rejoindre aient la même vision du commerce dans notre belle ville.

-Participent aux « Petites rues d’ Aigues-Mortes » : Balamata, rue Marceau (parfums artisanaux) ; Cuir Flèche, rue Théaulon (artisanat d’art) ; Intemporel, rue de la république (vêtements originaux) ; Essentiel Nature, rue V. Hugo ( cosmétiques naturels) ; L’Epicerie de Maman, bd Gambetta (Producteurs huiles d’olives) ; Restaurant Le Saint Amour, rue Sadi Carnot (saveurs de la région); Restaurant La Camargue, rue de la république (spécialités camarguaises); Tinnit, rue Emile Jamais (mode artisanale); Une Maison en Camargue, rue Emile Jamais (décoration et salon de thé); La Villa Mazarin, bd Gambetta (Hôtel de luxe) ; La Maison de la Viguerie (chambres d’hôtes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *