Récap’ de notre Réunion du 18 Janvier 2018

Belle réunion apéritive hier soir !

Nous étions une vingtaines, le bureau a été crééafin d’officialiser le Club, il est composé comme suit :

• Présidente :  Nathalie de l’Épicerie de Maman
• Secrétaire :  Stéphane de Balamata
• Trésorier : JP de Costa Kiss

Il est prévu une deuxième réunion sous forme d’apéritif afin de définir de façon plus précise les événements à savoir :

– Un petit déjeuner de formation aux réseaux sociaux avec l’aide de l’Office du tourisme (date à fixer prochainement)
– Mise en place du voyage de presse
– Participation aux grands tournois de Romana (date à fixer)
– Création d’un événement avec Les salins du Midi
– Définition de l’action pour Noël 2018 suite aux différentes propositions
– Étude d’une proposition a faire à la mairie pour une gratuité de parking en hiver et notamment à Noël

Tout autres événements pourront-être proposé lors de cette réunion de votre part !

A Savoir :

Il y a environ 10 commerçants de plus qui se joignent à nous prochainement, pour continuer dans cette dynamique que nous avons commencer à mettre en place.
Tous ceux souhaitant nous rejoindre peuvent contacter un des membres du bureau ou envoyer un mail à contact@lespetitesruesdaiguesmortes.fr

Nos Remerciements :

À Noémie Claudel d’être venue et de contribuer à notre Club
À Stéphane Pignan représenté par M. Daudet
À Cédric Bonato qui s’est excusé
À Mme Saki des Salins du Midi qu s’est excusée

Milles mercis à Dominique Dias directeur de l’Hôtel Restaurant Le Mazarin pour nous avoir si bien reçus.

Toute communication se fera par le biais de la page Facebook du Club, du site internet mais également par le bouche à oreille.

La date du prochain apéritif sera fixée rapidement afin de démarrer très vite les actions puisque les journalistes sont demandeurs.
Pour ceux ne pouvant être présent aux réunions un vote sera mis en ligne pour les actions à définir sur notre page Facebook.

Ravie de voir encore cette envie dans les yeux de certains, notre ville est magique et elle doit l’être à l’année et pour longtemps, notre survie en dépend ! Celle des commerçants comme celle des habitants, une ville sans commerce local est une ville morte.

Belle journée à vous tous.

– Nathalie –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *